spécialiste en gérontologie - ConformActions

L'EVALUATION INTERNE

Objectifs :

Dans une démarche de partage des connaissances et d’accompagnement, permettre aux équipes des établissements de s’approprier la démarche de l’évaluation interne pour une plus grande autonomie dans leur travail et l’amélioration de la qualité des prestations rendues.

Objectifs pédagogiques :

Au terme de cet accompagnement les équipes de l’établissement seront en capacité de pratiquer l’évaluation de leurs pratiques à travers la mise en place d’une démarche qualité aux fins, d’une part de présenter un rapport d’évaluation interne pertinent et, d’autre part, de se préparer à l’évaluation externe.

Démarche d’intervention :

La démarche d’évaluation interne s’inscrit dans un processus de gestion de projets. Nous vous proposons de structurer une démarche respectant un certains nombre d’étapes clés.

 

-       Dans un premier temps, nous présentons aux équipes de tous les services les définitions et concepts concernant la démarche qualité et l’amélioration continue des pratiques, la démarche projet ainsi que la méthodologie pour la mise en œuvre, le suivi de l’évaluation interne.

-       Dans un second temps, nous accompagnons les acteurs dans la définition du contexte et des enjeux (politiques, économiques, organisationnels, humains) ainsi que dans l’identification des indicateurs permettant d’observer les atteintes des objectifs. Nous guidons l’équipe pour la mise en place d’un comité de suivi.

-       Dans un troisième temps, nous accompagnons le comité de suivi à distance  pour optimiser et pérenniser le travail mis en œuvre. Des relances régulières peuvent être mises en place par des appels téléphoniques ou des déplacements sur site.

-       Le rédactionnel du rapport d’évaluation interne peut être rédigé par la consultante. L’idéal étant que l’établissement s’approprie aussi cette démarche

Proposition d’organisation

Première journée :

Une rencontre est organisée avec la Direction et/ou les cadres de l’établissement (médecin, infirmière coordinatrice etc…) pour, d’une part prendre connaissance de l’établissement et, d’autre part établir un diagnostic organisationnel.

Cette étape permet non seulement une première approche dans la connaissance de l’établissement mais correspond aussi à la première partie du rapport d’évaluation interne ainsi qu’aux champs étudiés au cours de l’évaluation externe. Elle consistera par exemple à analyser les choix politiques des administrateurs (orientations et priorités), à évaluer la commande de travail en temps (charge de travail), à afficher les moyens en personnel en temps de travail (la capacité de travail), à comprendre la répartition de la capacité de travail par compétence professionnelle, à analyser la structuration des services (organigramme, conception des postes de travail…), à analyser les outils d’organisation, à prendre connaissance des moyens de contrôle (tableaux de bord…), à comprendre le type de management, à analyser l’organisation de la coordination et de la communication interne.

Pour préparer l’établissement à l’évaluation externe et lui permettre d’apporter des actions correctives il sera étudié les conditions d’élaboration et de mise en œuvre du projet d’établissement, l’expression et la participation des usagers, la politique de prévention et de gestion des risques de maltraitance ainsi que l’ouverture de l’établissement à et sur son environnement.

L’analyse des informations recueillies sera faite en externe. Une synthèse sera restituée à la direction de l’établissement.

Sur le terrain : 2 jours pour l’ensemble des équipes. Chaque groupe bénéficiera d’une journée de formation.

La première demi-journée : information des équipes sur la mise en place de la démarche qualité, l’évaluation interne, son organisation, son suivi et ses enjeux.

Actions de formation :

-     La démarche d’amélioration de la qualité
-     La démarche projet
-     L’évaluation interne, champs étudiés, organisation interne…
-    L’ANESM et les recommandations des bonnes pratiques ; élaboration, intérêts, contenu.
-    L’évaluation externe, enjeux, déroulement, conséquences…

 

La seconde partie de la journée permettra de répondre à l’alinéa 3 de la première partie du rapport d’évaluation.

-       Expression des professionnels sur :

  • Objectifs principaux de l’accompagnement (promotion de l’autonomie, qualité de vie et de la santé)
  • La personnalisation de l’accompagnement
  • La garantie des droits des usagers et leur participation
  • La prévention des risques

L’expression des professionnels permettra de mettre en adéquation les valeurs des gestionnaires et la culture de l’établissement

 

Constitution et mise en place du comité de pilotage : 2 jours qui peuvent être non consécutifs

Formation :

-       Sensibilisation à la communication et à l’animation des groupes de travail,
-       Le rôle du comité de suivi,
-       Choix et mise en place des outils de l’évaluation interne, du suivi et des méthodes d’évaluation de ces outils.
-       Elaboration d’un rétro-planning
-       Constitution des groupes de travail et « mise en route »

Accompagnement à distance le temps nécessaire à la mise en œuvre de l’évaluation interne et à la rédaction du rapport.

Une aide peut être apportée au moment de la rédaction du rapport soit par une prise en charge complète par notre consultante soit par un accompagnement. Le rapport correspondra au contenu défini dans l’annexe 3 de la circulaire du 21 octobre 2011.

 

Par sa grande connaissance du secteur, notre consultante, évaluatrice expert externe des organisations d’économie sociale, sera force de propositions pour élaborer avec les équipes des outils d’évaluation ou des protocoles et procédures pertinents

 

Notre consultante :

Marie Thérèse Bernard, infirmière DE, cadre de santé, ex directeur d’établissement sanitaire et médico-social, ancienne élève de l’EHESP, consultante auprès d’EHPAD publiques, privées à but lucratif, formatrice depuis plus de vingt ans évaluateur expert externe des organisations d’économie sociale certifiée AFNOR.